search

Jordy Vandeput

Réalisateur de vidéos

Monteur et producteur vidéo, Jordy Vandeput forme et inspire les créateurs professionnels de demain grâce à sa société de formation en ligne Cinecom.net qui propose des tutoriels en ligne complets.

Modèles recommandés

Je pense que le système est plus stable grâce au fait que MSI fabrique la plupart des composants utilisés dans le P100X

Jordy Vandeput a connu un parcours fascinant. Auparavant monteur et producteur vidéo, il œuvre aujourd'hui à former et inspirer les créateurs professionnels de demain et a pour cela fondé Cinecom.net en 2014, une société de formation en ligne qui propose des tutoriels en ligne complets et spécialisés destinés aux futurs cinéastes.

Alors que la plupart des diplômés des écoles de cinéma optent pour des parcours traditionnels dans l'industrie du cinéma et des médias, Jordy a choisi d'assouvir sa passion pour l'enseignement en proposant des formations à d'autres personnes en quête de nouvelles compétences. Enfant déjà, il voulait devenir enseignant, « sans vraiment savoir pourquoi » explique Jordy.

Jordy Vandeput

Avec l'aide de ses parents qui l'encouragent à explorer ses hobbies, Jordy achète sa première caméra à l'âge de 12 ans, qu'il utilise pour tourner des vidéos de skate. « Je voulais juste être créatif », confie-t-il en souriant.

« C'est maintenant devenu un travail à temps plein, même si je ne le réalise toujours pas vraiment. »

D'abord en tant que freelance, il commence sa carrière en maniant la caméra, en montant des vidéos et en réalisant d'autres tâches entrant dans son domaine de compétences. « À l'époque, donner des formations en ligne avec des vidéos n'était qu'un passe-temps secondaire » explique Jordy. Mais cette activité prend vite de l'ampleur, si bien qu'il décide de se consacrer pleinement à la création de tutoriels YouTube en 2018.

Les tutoriels proposés sur Cinecom couvrent tous les sujets, de l'utilisation d'une caméra à la postproduction. « Nous abordons les effets visuels et l'éclairage, et à peu près tout ce qui a trait à la réalisation et au montage de vidéos » précise Jordy.

« Au début, mon matériel était très limité. »

Avec sa caméra pour seule alliée, Jordy enregistre ses premiers tutoriels, qu'il qualifie de « très basiques », en parlant simplement devant l'objectif. Au début, il se contentait d'enregistrer l'écran de son ordinateur portable pour expliquer à d'autres personnes comment créer un titre animé ou ajouter des effets.

Aujourd'hui, Cinecom compte plusieurs employés qui s'occupent de tous les aspects du processus de création. Ils travaillent en équipe, chaque membre contribuant au projet ou apportant son aide selon les besoins. Les rôles ne sont pas réellement définis : lorsqu'un projet implique davantage de montage vidéo ou de mise en place, par exemple lorsqu'il est question d'éclairage ou de création de décors, l'équipe se répartit les tâches en conséquence.

Bien qu'il ait commencé sur un MacBook Pro, Jordy s'est vite rendu compte que les applications dont il avait besoin tournaient mieux sur un PC bien moins onéreux que le meilleur MacBook du marché. « Après tout, l'interface de Premiere Pro est la même sur Mac OS et Windows » dit-il en souriant. « L'application s'utilise exactement de la même manière. »

Jordy Vandeput

« Lorsque j'ai besoin d'une nouvelle idée, je regarde simplement le plafond et je réfléchis à ce que je pourrais créer. »

La production de tutoriels vidéo de haute qualité, comme aspire à le faire Cinecom, nécessite une grande quantité de matériel et d'équipements. Lorsqu'on lui demande de décrire son processus de création de vidéos, Jordy explique que tout commence par une idée. Cette idée peut venir en regardant le plafond, mais aussi en s'informant sur les sujets populaires en ligne.

Quand quelqu'un a trouvé une idée, l'équipe tourne rapidement une vidéo sans se soucier de l'éclairage pour voir si le concept fonctionne, puis commence à écrire le script. « Une fois le script finalisé, on passe généralement directement à l'enregistrement de notre présentation » explique Jordy. Lorsque tous les plans sont prêts, il est temps de passer au montage avec After Effects ou Premiere Pro.

« Encore aujourd'hui, le montage vidéo sollicite avant tout le processeur, même si beaucoup pensent à tort que la carte graphique joue un rôle plus important. »

Même si une assez bonne carte graphique est nécessaire pour traiter les fichiers bruts dans Premiere Pro, le logiciel sollicite surtout le processeur. Depuis la sortie des nouveaux pilotes Studio par Nvidia, Jordy a constaté une meilleure stabilité et des performances globales supérieures. « La majorité du budget doit être consacrée au processeur. La carte graphique n'est que secondaire », estime-t-il.

Si une carte graphique plus puissante offre bien de meilleures performances, plus on se rapproche du haut de gamme, plus le gain devient imperceptible. À l'inverse, selon Jordy, « un processeur plus puissant se traduit systématiquement par une amélioration notable des performances ».

« J'ai un P100X à côté de moi, et c'est vraiment du très bon matériel. Tout fonctionne à merveille. »

Animer une chaîne YouTube nécessite de travailler presque chaque jour de la semaine. Qu'il soit chez lui ou au studio de Cinecom, Jordy doit pouvoir avancer sur ses projets dès qu'il en a besoin, et c'est la raison pour laquelle il se réjouit d'avoir une bonne configuration pour son domicile. « Les lignes épurées du MSI Prestige P100X, conçu pour les créateurs, sont tout simplement parfaites » explique-t-il. « L'absence de rétroéclairage gaming fait que l'ordinateur trouve parfaitement sa place dans mon intérieur. »

Jordy Vandeput

« On utilise du matériel similaire au studio, mais le MSI P100X plante beaucoup moins sur Premiere ou After Effects, sans que je puisse expliquer pourquoi. »

« Je pense que le système est plus stable grâce au fait que MSI fabrique la plupart des composants utilisés dans le P100X » explique-t-il en montrant l'ordinateur de la main. « J'ai constaté un nombre moins important de plantages sur Premiere Pro ou After Effects. »

Le logiciel MSI Creator Center vous permet également d'allouer plus de ressources à vos applications professionnelles. « On remarque vraiment la différence en travaillant » affirme Jordy.

Lorsqu'il s'agit de création, les plantages et les problèmes de stabilité représentent une énorme perte de temps. C'est la raison pour laquelle la conformité et la compatibilité de chaque composant doivent être minutieusement étudiées. Vous pourrez ainsi passer plus de temps à faire ce que vous aimez vraiment : créer et exprimer votre passion.

Retour